La prostatite peut-elle être guérie?

douleur dans la prostatite chez les hommes

La prostatite est une affection très courante. Et souvent les hommes posent aux urologues la question « La prostatite peut-elle être guérie?

Les premiers signes de prostatite sont rarement pris au sérieux par les hommes. Ils sont bénins et les membres du sexe fort préfèrent souvent ne pas y prêter attention. La frivolité par rapport à sa propre santé peut entraîner de nombreuses conséquences indésirables. Pour éviter cela, il est important que les hommes surveillent attentivement leur propre santé et, à l'âge adulte, après 25 ans, il est impératif de prendre des mesures préventives qui aideront à prévenir le développement de la prostatite.

Il est important d'être conscient des premiers symptômes de la maladie, d'entendre son propre corps et, au moindre changement, de prendre immédiatement rendez-vous avec un médecin. Cette maladie ne disparaîtra pas d'elle-même, et retarder une consultation chez un spécialiste spécialisé ne peut qu'aggraver le problème. Avec la prostatite, un homme commence à ressentir des problèmes lors de la miction. Beaucoup ont une fonction érectile altérée et une diminution de la libido. Si vous n'utilisez pas les services d'un médecin expérimenté, dans près de la moitié des cas, vous pouvez contracter l'une des formes d'infertilité.

Si la prostate n'est pas capable de produire la quantité de sécrétion requise, cela entraînera une altération de la motilité des spermatozoïdes. Les symptômes décrits ci-dessous ne se produisent pas seulement avec la prostatite. Ils peuvent accompagner un adénome ou un cancer. Par conséquent, il est important de subir un examen complet, après quoi un diagnostic précis sera posé par un médecin spécialisé et un schéma thérapeutique individuel sera développé.

Quels sont les premiers signes de la prostatite?

Les formes de prostatite peuvent être différentes, mais les symptômes chez les hommes sont les mêmes.

Ainsi, avec une maladie, les principaux changements suivants se produisent dans le corps:

  • en raison de la compression du canal urinaire, la miction devient difficile;
  • en train d'uriner, une sensation de brûlure, une douleur peut être ressentie;
  • diminution de la puissance;
  • éjaculation accélérée;
  • dysérection;
  • affaiblissement de l'orgasme.

Tous ces symptômes provoquent de l'anxiété et une dépression psychologique générale chez les hommes. Cela est dû aux inquiétudes concernant les problèmes du système génito-urinaire. Il est important lorsque l'un des symptômes apparaît, même sous sa forme bénigne, de prendre immédiatement rendez-vous avec un médecin. Le stress qu'un homme éprouve en raison de problèmes de santé est un facteur supplémentaire qui fragilise le corps. Cela complique grandement le traitement, qui devient la cause d'un état dépressif progressif.

Beaucoup d'hommes confrontés à la maladie se retrouvent dans une sorte de cercle vicieux dont ils ne peuvent sortir seuls. Par conséquent, en plus de la thérapie traditionnelle, les médecins prescrivent des antidépresseurs, qui peuvent aider le processus de traitement au niveau mental et accélérer la récupération.

Qu'est-ce que la prostatite?

Cette maladie est une inflammation de la prostate. Cet organe est aussi appelé prostate. Pour les organes reproducteurs mâles, cette glande est une partie mineure. Il est situé autour et au-dessus du col de la vessie. L'emplacement autour du tube urinaire est responsable de nombreux symptômes désagréables de la maladie. En cas d'inflammation, la glande grossit et commence à comprimer les voies urinaires. Cela provoque la difficulté que les hommes ont à uriner.

Les principales causes de prostatite sont les suivantes :

  • avec un poids important et un mode de vie sédentaire, il y a une violation de la circulation sanguine dans les organes pelviens, ce qui peut entraîner une inflammation de la prostate;
  • la pénétration de l'infection dans l'organe conduit à son inflammation; le plus souvent, la prostatite peut provoquer des infections génito-urinaires, moins souvent - grippe, amygdalite, etc. ;
  • pénétration de bactéries dans la prostate en raison de rapports sexuels non protégés;
  • blessures aux tissus et organes du petit bassin (cette maladie est considérée comme professionnelle pour les conducteurs dont l'horaire de travail est associé à une charge accrue sur les muscles du périnée, ainsi qu'à des vibrations et des secousses);
  • une faible activité physique et une hypothermie fréquente peuvent entraîner une inflammation de la prostate;
  • défaillance de l'équilibre hormonal et maladies chroniques du système génito-urinaire;
  • vie sexuelle irrégulière;
  • retard dans la miction;
  • rapports sexuels interrompus.

Si vous menez une vie sédentaire, les systèmes nerveux, endocrinien et cardiovasculaire sont grandement affectés. Une perturbation de la circulation des artères du petit bassin provoque l'apparition d'une congestion. La prostate commence à manquer d'oxygène, ce qui crée des conditions pour la reproduction de micro-organismes pathogènes en elle. De tels facteurs ne peuvent pas devenir la cause première de la prostatite, mais ils créent des conditions favorables à la pénétration de l'infection dans la prostate.

Les causes d'infection secondaire de la prostate sont souvent une inflammation du rectum ou de l'urètre. L'infection est ascendante et descendante. Dans le premier cas, les microbes montent vers la prostate à partir de l'orifice urétral externe. Dans le second, ils pénètrent dans la prostate avec le courant d'urine infectée.

De mauvaises habitudes, un mode de vie sédentaire, une alimentation malsaine - tout cela a un impact négatif sur l'état du système immunitaire. Si les défenses du corps sont affaiblies, il devient très vulnérable aux infections et aux bactéries, ce qui provoque une inflammation de la prostate.

Est-il possible de guérir soi-même la prostatite?

L'automédication est quelque chose qui ne doit en aucun cas être utilisé lorsque des symptômes de prostatite apparaissent. Sans équipement de diagnostic moderne et tests de laboratoire, un diagnostic ne peut être posé. Seul un urologue sera en mesure d'évaluer de manière fiable le tableau clinique. L'automédication non seulement n'apportera pas le résultat souhaité, mais elle peut également aggraver la situation.

Il est important de se rappeler que les symptômes décrits ci-dessus peuvent également être observés avec l'adénome, ainsi qu'en oncologie. Par conséquent, le diagnostic est également nécessaire afin d'exclure ces maladies dangereuses. Il est important de consulter un médecin en temps opportun et de suivre un traitement en suivant ses recommandations. Seule cette approche vous permettra de vous débarrasser du problème et d'éviter ses conséquences dangereuses pour la santé.

Il est important de surveiller et de prendre soin de votre propre santé. Les médecins sont toujours prêts à aider, il est important de simplement prendre rendez-vous et d'obtenir des conseils. La médecine moderne dispose de méthodes pour traiter le processus inflammatoire de la prostate. Plus tôt vous chercherez de l'aide qualifiée, plus vite votre rétablissement viendra.

La prostatite est traitée de manière complexe à l'aide de divers médicaments. Le schéma thérapeutique est choisi individuellement, en fonction du tableau clinique et de l'âge. Par conséquent, on ne peut pas se passer de contacter un centre médical et il ne peut être question de méthodes traditionnelles ni d'automédication.

Types de prostatite

Pour commencer, il faut comprendre que la maladie peut survenir sous deux formes : aiguë et chronique. Dans le premier cas, un malaise général, une augmentation de la température, est possible. Les patients commencent à ressentir une douleur prononcée dans le périnée, ainsi que dans la région de l'aine. La sensation peut être augmentée avec les selles et la miction.

Il y a une irritabilité et une excitabilité accrue. Cela est dû à l'envie fréquente d'aller aux toilettes et au manque de soulagement adéquat, puisque la vessie n'est pas complètement vidée.

La forme chronique de la maladie se déroule sans symptômes prononcés. De nombreux patients ne font pas attention à l'inconfort mineur existant, ne vous précipitez pas pour consulter un médecin. Les deux formes de la maladie se caractérisent par des approches thérapeutiques complètement différentes.

Beaucoup d'hommes, sentant leur santé se dégrader, ne veulent pas se l'avouer et se tournent vers leur médecin lorsque le problème devient grave et prononcé. Au stade chronique de la maladie, la douleur n'est pas intense et disparaît assez rapidement. La fatigue survient dans tous les cas dans le contexte d'un affaiblissement du corps, mais beaucoup l'attribuent à un manque de repos. Il est important de se soumettre chaque année à des examens préventifs, au cours desquels les spécialistes seront en mesure d'identifier une maladie dangereuse aux premiers stades. Cela vous permettra de commencer le traitement immédiatement.

Dans la forme chronique, des changements se produisent dans la vie sexuelle, la luminosité des émotions pendant les rapports sexuels diminue et la durée des rapports sexuels est réduite. Des flocons blancs apparaissent dans l'urine qui peuvent être vus à l'œil nu. La décharge de l'urètre est possible le matin.

Si le stade aigu de la maladie est facile à vaincre pour la médecine moderne, le traitement de la forme chronique peut être considérablement retardé. Lorsque le traitement est commencé à temps, la maladie n'entraînera pas de conséquences graves dans la vie sexuelle.

Combien de temps la prostatite est-elle traitée?

La plupart des hommes s'intéressent à la question de la durée du traitement. Cependant, il est impossible de le prévoir à l'avance. Tout dépend du tableau clinique, de la rapidité du traitement et des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si vous suivez strictement toutes les recommandations du spécialiste traitant, vous pouvez faire face au problème et reprendre une vie normale. Il n'est important en aucun cas de se soigner soi-même et de rechercher immédiatement une aide qualifiée. Les symptômes de la forme aiguë peuvent être soulagés en peu de temps, éliminant la douleur et l'inconfort.

Où la prostatite fait-elle mal?

Comme déjà mentionné, avec ce processus inflammatoire dans le corps masculin, la douleur se produit dans le périnée et l'aine. En outre, les patients peuvent ressentir une sensation de brûlure dans l'urètre et le bas du dos. Lorsque vous allez à la selle et que vous urinez, ces sensations peuvent être grandement améliorées. Dans tous les cas, le diagnostic ne peut être posé que par un spécialiste spécialisé. Tous les symptômes ne sont qu'une raison de supposer une maladie. Sans un diagnostic complet, aucun spécialiste n'assumera la responsabilité du diagnostic et du traitement.

Qui traite la prostatite?

Le traitement de cette maladie commune complexe est effectué par des urologues. Les urologues disposent de techniques modernes qui permettent de diagnostiquer avec précision la maladie et de prescrire un traitement efficace. Selon les causes de l'inflammation de la prostate. En fonction des changements survenus au cours du traitement, le régime initialement prescrit peut être adapté.

Comment définir la prostatite?

Il est impossible de déterminer indépendamment la prostatite. Si les symptômes ci-dessus apparaissent, la maladie ne peut qu'être suspectée. Il est important de consulter un médecin rapidement. Conformément aux symptômes existants, le médecin prescrira un certain nombre d'études, dont les résultats l'aideront à établir une image précise et à tirer la seule conclusion correcte sur la présence d'une certaine maladie.

Pour poser un diagnostic précis en médecine moderne, les types d'études de diagnostic suivants sont utilisés:

  • palpation - un examen physique qui permet de déterminer la taille de la glande;
  • examen échographique, qui est effectué par voie transrectale à travers le rectum à l'aide d'un capteur spécial;
  • un frottis de l'urètre, qui vous permet d'examiner la sécrétion de la glande, de déterminer la présence de bactéries;
  • analyse d'urine générale;
  • recherche sur l'éjaculation;
  • détermination du niveau d'une protéine spéciale produite par les cellules de la prostate appelée PSA;
  • examen bactériologique et cytologique de l'urine;
  • cystoscopie - un diagnostic qui est utilisé strictement pour des raisons médicales et est utilisé si une intervention chirurgicale est attendue;
  • examen urodynamique, etc.

Bien entendu, tous les types de diagnostics ne sont pas utilisés en même temps. Les urologues en prescrivent plusieurs, en fonction du tableau clinique. Dans tous les cas, le médecin traitant doit établir une image de ce qui se passe de la manière la plus fiable possible. Ce n'est qu'après avoir recueilli l'anamnèse et effectué des examens qu'il disposera des données nécessaires pour prescrire un traitement efficace et aider le patient à vaincre une maladie dangereuse.

La liste ci-dessus des méthodes de diagnostic peut être non seulement réduite, mais également augmentée. Tout dépend des besoins du médecin et des soupçons qu'il a du fait de la symptomatologie en cours. Il existe aujourd'hui de nombreux traitements pour l'inflammation de la prostate. Tous conviennent à un certain tableau clinique et, avec le bon choix, sont efficaces.

Il est important de consulter un urologue expérimenté qui travaille dans un centre médical capable de fournir une gamme complète d'examens diagnostiques. Ceci est dû non seulement au confort pour les patients, mais aussi à la rapidité de transfert de l'information, et à la cohérence du travail de l'équipe. Parmi les médicaments largement utilisés dans le traitement du processus inflammatoire de la prostate, on peut distinguer les analgésiques, les antibiotiques, nécessaires à la forme bactérienne de la maladie. En outre, des médicaments sont utilisés pour réduire l'œdème de la prostate et bien d'autres.

Seule la thérapie complexe proposée par le médecin traitant vous permettra d'obtenir le résultat souhaité et d'éviter diverses complications. Contactez des centres médicaux modernes, surveillez votre santé avec un soin particulier, n'oubliez pas l'importance des examens préventifs. C'est le seul moyen de maintenir la santé pendant de nombreuses années et de prévenir le développement de diverses maladies.